Retour en 1961, quand Charles de Gaulle visitait la LozĂšre

Vendredi 22 septembre 1961, le gĂ©nĂ©ral de Gaulle, PrĂ©sident de la RĂ©publique, venant de Rodez, arrivait Ă  la gare de Marvejols, Ă  10 h 30. Jusqu’au lendemain Ă  la mĂȘme heure, il a parcouru notre dĂ©partement, par voie ferrĂ©e ou par route, prenant contact partout avec la population et recevant d’elle un accueil enthousiaste. Pour la premiĂšre fois, un chef d’État français venait en LozĂšre


C'est un document exceptionnel que nous vous proposons cette semaine, sous forme d'un cahier détachable de 4 pages.

Cette année de commémoration à la croisée des chemins entre le 130e anniversaire de sa naissance, rue Princesse à Lille et le 50e anniversaire de sa mort à Colombey, il y a eu cette visite mémorable du Président de la République Charles de Gaulle dans notre département.

Évidemment, la rédaction de La Lozère Nouvelle avait suivi l'événement. Nous vous offrons tout droit sorti de nos archives, le reportage qu’avait publié notre journaliste en 1961.

Un fantastique document historique inédit, agréablement enrichi de tranches de vies, relatées grâce à nos correspondants locaux.

Merci à notre ami photographe Jean-François Salles et à Andrée Cathalan.

Et Merci à la famille Soto qui nous a mis à disposition l’exceptionnel fond photographique de Michel Soto dont vous ne manquerez pas d’apprécier la qualité technique et mémorielle…

Ce document exceptionnel va réveiller vos mémoires. Qui reconnaîtra un lieu, qui d'autre un ami ou un membre de sa famille… A ne manquer sous aucun prétexte !

Commentaires (2)

  • LOU LOU

    souvenir à Langogne tous les collégiens avec la population accueillaient le Général de GAULLE sur la place ,j'avais 12 ans et je l'ai touché sur la manche

  • mikimo

    nĂ© en 1946 j'avais 15 ans en 1961 J’étais sur la place du foirail au moment de son passage a Langogne J"avais un sentiment de reconnaissance extrĂȘme a son Ă©gard pour avoir sauver la France Debout au pied de l'estrade j'ai vu ce gĂ©ant au dessus de moi juste au dessus de moi, Ă©merveille par sa prestance et son charisme Depuis dans toutes les discussions et en particuliers celles de gauche je l'ai toujours dĂ©fendu bec et ongles Y compris devant les mitterandistes jaloux de ne pas arriver a sa gloire

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site crĂ©Ă© par La News Company

Scroll To Top