Jeudi 17 septembre, jour de grève à Mende

À Mende, pour répondre à l’appel d’une intersyndicale composée de la CGT, FSU et Solidaires, une petite centaine de manifestants a tenu à marquer une rentrée sociale qui s'annonce difficile

Lors de cette première journée d’action, symbolisée par un rassemblement sous les marches de la cathédrale, et surtout sous les fenêtres de la préfecture, l'intersyndicale a voulu souligner une rentrée marquée par un contexte sanitaire inédit.

L'occasion d'égrainer une longue liste de doléances que le virus ne doit pas masquer : Hausse de salaire, baisse du temps de travail, maintien des services publics dans notre ruralité, soutien des soignants et du système médical… et en prime, une bonne dose de critique du plan de relance voulu par le gouvernement et qui profite surtout au patronat !

Reportage en vidéo

Commentaires (0)

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top