Secours héliportés en Lozère , avec l’Ecu 48 l'été en bleu, blanc, rouge

En été, le salut vient d’en haut. Cette année, la gendarmerie a mis du bleu dans nos cieux. Pour autant, les secours se déclinent en une savante harmonie entre les "bleus", les "blancs" et les"rouges". Le départ de l’hélicoptère Ecu48 est l’occasion de le rappeler et de remercier les équipages

La saison avait bien mal commencé, mais elle s’achève par des remerciements. Conséquence impondérable d’une série d’accidents et de pannes, la Sécurité civile a connu une année difficile en termes de couverture opérationnelle du territoire. Difficile de tenir les postes estivaux et en particulier celui de Lozère.

Fort Heureusement, les “rouges” de la Sécurité civile ne sont pas seuls. En matière de couverture héliportée, ils peuvent également compter sur les “blancs”, des équipages dédiés aux Centres hospitaliers et les “bleus”, les moyens dont dispose la gendarmerie. Trois couleurs, un équilibre C’est grâce à cette couverture en “bleu”, que la Lozère a passé un été sans problème. La gendarmerie a mis à disposition un Écureuil de la Section Aérienne de Gendarmerie (SAG) de Limoges (87), renommé pour l’occasion “Ecu48”, l’hélicoptère bleu et ses équipages ont assuré les secours pendant les deux mois d’été. Et assuré est bien le mot… les militaires de la gendarmerie se sont parfaitement intégré dans la chaîne des secours, en totale complémentarité avec la Sécurité civile, dont on a vu avec plaisir le Dragon de Montpellier faire quelques incursions chez nous et les hélicoptères “blanc”, nommés “Sinus” dont la carte de couverture territoriale vient d’être redessiné pour mieux servir notre Lozère. Près de 150 missions réalisées par l’hélico bleu Grâce au SAG de Limoges, l’été s’est déroulé pour le mieux, avec une couverture du risque, on peut le dire, de très grande qualité.

Ensemble, les gendarmes, les sapeurs-pompiers, la Sécurité civile et les hospitaliers ont fait d’une situation de départ compliqué, une totale réussite. Bientôt, la préfecture devrait dévoiler les chiffres et dresser un bilan au cours de la traditionnelle réception destinée à remercier les équipes du poste estival héliporté de Mende. Mais on peut déjà donner un chiffre, qui souligne toute la dimension du travail effectué : l’hélicoptère bleu, l’Ecu 48 a réalisé près de 150 missions. En moins de deux mois, il a sauvé de nombreuses vies et soulagé d’innombrables douleurs.

La saison l’aura prouvée, en France nous disposons de services de très grande qualité. La question n’est pas celle d’une confrontation d’ego, ni d’empiéter en quoi que ce soit sur le domaine des autres. Les gendarmes l’ont montré, l’efficacité n’a d’existence que dans le respect et la complémentarité. Il était donc indispensable de saluer les équipes à leur départ. Et de leur dire : vu de Lozère, votre Ecu 48 vaut de l’or ! 

 

Plus d'infos sur la page FB de nos amis de la DAG d'Égletons

Notre reportage complet dans la Lozere Nouvelle

Commentaires (0)

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top