Linaelle, 17 ans sauve une jeune femme de la noyade à Mende

C‚Äô√©tait √† Mende ce matin, peu avant 11¬†heures, Linaelle, jeune femme de 17 ans, a eu un geste h√©ro√Įque en sauvant une autre jeune femme de 20 ans, qui se noyait dans le lot‚Ķ

Linaelle fait ses études à Mende. Dans cette période de confinement à cause de la pandémie virale, elle réside chez ses grands-parents qui habitent juste au bord du Lot, à côté du Pont-Roupt neuf.

Elle venait juste d’arrêter ses révisions pour prendre une petite pause cigarette sur le perron du bar de ses grands-parents.

Le commerce est fermé et dans la rue, il n’y a pas grand monde en ce moment.

Par hasard, son regard se pose sur la rivière. Et là, son œil est attiré par « une tache blanche », une forme qui dérive avec le courant. S’approchant immédiatement de la margelle qui surplombe le Lot, elle s’aperçoit que la forme blanche est en fait une femme. Dans l’eau, elle semble en mauvaise posture et malgré le faible fond, elle se laisse entraîner par le courant. Par moments, seul son nez surnage à la surface.

Linaelle n’hésite pas. Elle prévient sa grand-mère en renfort et court sur la promenade, passe sous le Pont-Roupt en courant pour rattraper la jeune femme qui dérive à la vitesse du courant. Sans hésiter, elle dévale le talus abrupt et glissant et se poste dans les branchages assez denses qui bordent le Lot. De Là, elle essaie de prendre la main de la jeune femme. Elle l’appelle, crie, insiste et finalement l’autre répond et fini par lui donner cette main qui va lui permettre de survivre. Sans appuis, sur la berge glissante de glaise, difficile pour une jeune femme de 17 ans d’en tracter une autre. Pourtant, Linaelle trouve la force. C’est inné, elle trouve les ressources physiques presque de façon naturelle… Et elle le fait, elle sauve la jeune femme ! Avec l’aide de sa grand-mère qui l’assure de l’autre main, elle tire le corps quasi inerte hors de l’eau. La jeune femme qui se noyait est hagarde, sa blancheur en dit long, d’évidence elle est en hypothermie. Linaelle la réchauffe, la couvre de son propre vêtement et la fait parler pour qu’elle ne s’endorme pas.

Dans le même temps, la grand-mère de Linaelle s’était chargée d’appeler les secours. Comme aucune des deux femmes n’avait de portable, la grand-mère crie très fort pour avertir une habitante de l’immeuble voisin.

C’est ainsi que les sapeurs-pompiers de Mende sont arrivés pour prendre le relais, réchauffer la jeune victime et l’amener à l’hôpital de Mende.

L’histoire de cette jeune femme se précisera plus tard. Marvejolaise, elle était admise au Centre hospitalier de Mende, qu’elle avait discrètement quitté, sans revenir. Elle a ensuite très probablement descendu le chemin des Mègres pour arriver sur les bords du Lot. C’est là que tout s’est précipité. La façon dont elle est tombée à l’eau au niveau du Pont-Roupt reste cependant un mystère. Est-elle entrée dans l’eau dans un moment d’égarement ? est-elle tombée ? La façon dont elle a été sauvée, en revanche, on la connaît. Et elle relève d’un vrai petit miracle… Si Linaelle n’était pas sortie fumer, en cette période où les berges du Lot son désertes, la jeune femme n’aurait pas survécu très longtemps dans les eaux froides du Lot, emportée par le courant.

Mais ce jour-là, l’issue a été heureuse et le courage de Linaelle, remarquable…

Et en plus cette jeune femme héroïque est discrète ! Sur la photo, à gauche, avec sa grand-mère, elle laisse la place aux services de secours.

Vraiment son action ce jeudi 23 avril 2020 mérite d’être distinguée !

Commentaires (7)

  • bachir

    super vraiment Linaelle quel courage toi et ta grand m√®re c'est h√©ro√Įque bravo

  • Gega1

    Felicitation à cette courageuse jeune fille!

  • Gega1

    Félicitations à cette courageuse jeune fille

  • bg48

    Linaelle peut être fière d'elle et de son courage un acte dont elle se souviendra toute sa vie .

  • Vipe

    Bravo √† toi L√©naelle...quel courage et sang froid pour ton √Ęge....super

  • Robert

    Bravo, le monde a de l'espoir avec une jeunesse telle!

  • Zaza

    Bravo a Linaelle d’avoir réagit si vite et avec bravoure, une belle histoire de solidarité, elle peut être fière de sa réaction ... Encore félicitations à cette demoiselle et sa grand mère !

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site cr√©√© par La News Company

Scroll To Top