La Ligne des Cévennes a 150 ans… et la saga continue dans la Lozère Nouvelle

Un dossier exceptionnel de quatre pages, bourré de témoignages, de documents d'époque d'histoires et de photos, vous attend dans la Lozère Nouvelle, cette semaine !

La saga s’achève en beauté cette semaine dans votre hebdomadaire préféré. Notre train d’histoire arrive à destination, même si l’anniversaire des 150 ans de la ligne des Cévennes restera, covid oblige, confiné au papier de La Lozère Nouvelle pour cette année. Raison de plus d’embarquer pour la dernière étape. Départ immédiat avec notre chef de train, Jean-Louis Maurin…

Cette semaine également, vous allez découvrir que la ligne des Cévennes a fait des petits. Autant de ramifications, de petites veines coulant de l’artère mère. Un véritable réseau sanguin qui permet à notre territoire de vivre… train de vie et vie autour du train !

On se demande même si notre ruralité aurait survécu sans lui et comment les “modernes” ont pu imaginer l’effacer de nos vallées pour imaginer d’autres moyens de transport, dont la greffe ne prend jamais vraiment.

Enfin, parce que le train, c’est aussi un imaginaire qui garde une place à part dans nos cœurs, nous ferons une petite boucle par le train des photographes, nos “pros” de l’image qui ont énormément contribué à construire la légende.

Après un ultime détour sur une énigme de construction, nous revivrons en fait un très officiel moment, en 1981. Un rendez-vous qui a, n’en doutons pas, confirmé l’étymologie de la locution “train de vie de ministre”…

Sur cette note d’humour très décalée, nous achevons ce voyage de trois semaines en remerciant une fois encore l’ami Jean-Louis Maurin à qui l’on doit ce reportage exceptionnel, d’une richesse incroyable et pour toute partie totalement inédite. Son colossal travail de mémoire, il l’a mis à profit en tant que président de l’Association ARDEC, organisatrice des manifestations de Prévenchères et Villefort et membre du conseil d’administration de l’association 2020 : 150 ans de la ligne du train Cévenol, pour préparer un anniversaire mémorable.

Et cette fête, nous sommes fiers de l’avoir célébrée dans la Lozère Nouvelle avec notre mémoire de papier, même si la pandémie la retarde inexorablement dans le vraie monde et sous le soleil de l'été lozérien.

Bonne lecture, en attendant avec impatience de se retrouver physiquement sur la voie ou en gare, à l’été 2021 pour les 151 ans du train Cévenol !

 

Pour vous procurer ce numéro exceptionnel de la Lozère Nouvelle, suivez le lien…

Commentaires (0)

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top