La Région Occitanie a commandé 10 millions de masques pour un coût de 14 millions d'euros !

Depuis le début de la crise sanitaire, c'est la question essentielle : où sont les masques ? Le Conseil régional vient d'en commander dix millions mais la facture à régler n'est pas négligeable.

La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, vient de l'annoncer. La commission permanente a voté ce matin le premier plan régional d'urgence sanitaire, économique et solidaire. Il est doté de 250 millions d'euros : 125 pour la Région qui protège celles et ceux qui nous soignent et agissent au quotidien et 125 pour la Région qui prépare la reprise d'activité économique.

Parmi les mesures phares, on peut citer :

- la commande de dix millions de masques (5 millions FFP1 et 5 millions FFP2) pour un coût de 14 millions d'euros. Ils devraient arriver de Chine ce week-end. Ils seront distribués aux personnels hospitaliers, aux aides à domicile, aux personnes qui travaillent dans les maisons de retraite, aux médecins généralistes, aux ambulanciers…

- 30 millions d'euros pour assurer la continuité des paiements des subventions aux associations, pour assurer l'exécution des contrats en cours pour les entreprises engagées par marché avec la Région, pour verser une indemnité aux entreprises du transport routier scolaire dont l'activité a cessé depuis le 16 mars.

- 50 millions d'euros pour les mois de mars et avril pour le fonds de solidarité des entreprises de moins de dix salariés.

- 45 millions d'euros pour un plan de relocalisation d'industries en Occitanie. "Je ne suis pas contre la mondialisation. Il faut en conserver les bons côtés comme l'ouverture aux autres. Mais on doit tirer les leçons de cette crise. On doit aussi se pencher sur la relocalisation de productions essentielles. C'est ce double défi que nous devrons relever" a martelé Carole Delga.

Sue le déconfinement département par département, la présidente de la Région a déclaré qu'il devrait se faire région par région : "C'est une annonce du Premier Ministre qui m'interroge. Cela entraînerait qu'il y aurait des lignes de démarcation à ne pas dépasser ! Il faudra que la sécurité sanitaire soit totalement assurée". On l'aura compris : le déconfinement ne sera pas si simple à réussir. 

Commentaires (0)

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top