Vidéo. Le débat des Municipales à Mende

Lundi 17 février, RCF Lozère et La Lozère Nouvelle organisaient un débat entre l’actuel maire de Mende, Laurent Suau, et Philippe Pouget, son challenger aux prochaines municipales.

Voici l'intégralité du débat en vidéo (images Bernard Vanel) vous pouvez aussi retrouver un podcast sur le site de RCF et les meilleurs moments dans nos trois pages spéciales du jeudi 20 février

Commentaires (1)

  • Pseudo

    Intéressant débat, convivial, avec fermeté et determination de part et d'autre comme il se doit. Des points resteraiant cependant à éclaircir, en particulier pour ce qui concerne la santé financière de la ville et celle de la communauté de communes. M. Pouget s'engage à faire un audit dans ce sens, M. Suau serait-il prêt, afin de lever le doute, à  en faire autant ? Le leitmotiv étant la démocratie, serait-il également favorable à l idée d'une consultation citoyenne dans l'optique d'un projet (musée, par ex) et surtout, de tenir réellement compte des résultats de cette enquête, afin de confirmer sa volonté d'être proche des mendois et répondre ainsi aux souhaits des gens qu il aime ? Une explication claire relative à l'augmentation de l'IF, bien que démentie par M. Suau, ne serait-elle pas judicieuse, allant, a priori, a l'encontre du constat fait par de nombreux mendois et confirmée par le rapport de l insee. Un projet de création d'une 2eme zone commerciale sur le causse d'Auge n'est-elle pas contradictoire avec le désir de M. Suau de faire revivre le centre ville ? M. Suau met également en avant un atout majeur qu'il semble détenir, son carnet d'adresses parisien. Comment se fait-il, dans ce cas, qu'il n'ait pas obtenu du gouvernement dont il semble si proche, l'engagement de ce dernier de réaliser les travaux liés à la 2x2 voies 88 ? Un argument mis en avant par M. Suau étant les promesses faites par M. Macron m'inquiète un peu pour 3 raisons, nous constatons qu'il ne respecte pas ses promesses (retraites par ex) rien ne garantit qu'il soit élu en 2022 et quant à la démocratie qu'il prône, on constate qu'il s'asseoit dessus régulièrement. Des sujets resteraient à aborder, tels l'agrandissement du Centre d'enfouissement technique de Redoundels qui serait bientôt saturé semble-t-il et à l'heure où certains pays retournent à la France des tonnes de déchets reçus sans doute par erreur (?) et qu'il ça bien falloir caser quelque part sur le territoire. Quelle suite est réservée au PRAE Jean-Antoine Chaptal ? conçu aux frais du contribuable et, à ma connaissance, totalement inoccupé à ce jour. (gaspillage argent public).

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top