Une soirée en hommage à Louis Dalle

Pour les 30 ans de sa mort, l'association organise le 4 août à Aumont-Aubrac une soirée festive pour rendre hommage à Louis Dalle mais aussi aux nombreux lozériens qui ont œuvré dans les Andes et ceux qui y travaillent toujours.

Le 9 mai 1982, Louis Dalle trouve la mort dans un accident d'autocar sur les routes des Andes Péruviennes. Pour résumer sa vie en quelques lignes, enfant, cette personnalité lozérienne quitte son Aubrac natale pour devenir séminariste. Durant la deuxième guerre mondiale, il vivra l'enfer des camps de concentration de Zwieberge en Allemagne où il ne survit que par miracle. Il consacrera ensuite sa vie au peuple andin et se fera indien parmi les Indiens. Il deviendra l'évêque le plus haut du monde pendant les dix dernières années de sa vie.
En 1984, le livre "Louis Dalle un homme libre" grâce à la plume de Gabriel Campredon sera un tel succès qu'il sera réédité en 3 000 exemplaires pour la sixième fois en 2010 et plus de 13 000 en totalité. L'association Louis Dalle un homme libre gère cette édition depuis 2002. Elle a pour but de promouvoir et commercialiser le livre, de dédier les bénéfices de la vente à des projets d'aide au développement pour le Pérou.
Pour les 20 ans de sa mort, une stèle en sa mémoire avait été érigée à proximité de sa maison natale de Finieyrols sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle
Pour les 30 ans, l'association organise le 4 août à Aumont-Aubrac dans son beau théâtre en plein air une soirée festive pour rendre hommage à Louis Dalle mais aussi aux nombreux lozériens qui ont œuvré dans les Andes et ceux qui y travaillent toujours.
On pense bien sûr à François D'Alteroche, Joseph Clavel, Jean Bouquet, Robert Gras sans oublier le regretté Jean-Louis Martin.
C'est aussi une occasion festive de célébrer la longue histoire d'amitié entre les Andes Péruviennes et La Lozère.
Le groupe péruvien Musocc Illary interprétera des morceaux de musique des Andes ainsi que de leur composition. Sur un écran, seront projetés des images des Andes ainsi que des acteurs lozériens qui ont investi leur vie pour ce peuple.
D'autre part, l'amicale des anciens déportés du camp de Langenstein Zwieberge a l'occasion de se réunir tous les ans quelque part en France en Septembre. En hommage à leur compagnon, ces anciens déportés avec leurs proches ont souhaité se retrouver sur les terres de Louis Dalle du 21 au 23 septembre. Durant leur séjour, ils visiteront les lieux où a vécu Louis Dalle enfant et de retour des camps. Ils se recueilleront sur sa stèle. Il est prévu qu'ils visitent aussi le haut lieu de la résistance du Mont-Mouchet.

Commentaires (1)

  • Yahuar

    Quelle heureuse surprise de voir un article sur le web de celui qui etait le "Padre Luis"; Car c'est ainsi qu'on l'appelait avec mes camarades de classe au Pérou au collège Recoleta dans les années cinquante. Toujours disponible ,généreux souriant ,nous apprenant la vie avec un entrain formidable.Combien d'anciens péruviens doivent penser à lui parmi ceux qui l'on fréquenter! Merçi 48Infos d'avoir publié cet article que j'ai trouve en tapant son nom un soir de souvenirs.

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top