Mairie de Mende : la mise au point de Laurent Suau

Alors que les rumeurs étaient de plus en plus nombreuses dans les rues de Mende, Laurent Suau vient d'envoyer un communiqué aux médias lozériens. Nous le publions en intégralité.

Laurent Suau, Maire de Mende et Président de la communauté de communes Cœur de Lozère nous a fait parvenir ce communiqué :

"J’ai lu ou entendu un certain nombre d’informations non vérifiées. Je le regrette.

Parler d’un « burn-out » de « graves crises »... est tout simplement exagéré et ne reflète pas la réalité.
Diriger une équipe municipale d’une ville préfecture doit à mon sens se faire avec la plus totale confiance. J’ai été élu maire le 10 mai 2016 avec l’objectif essentiel à mes yeux de conduire l’équipe jusqu’à la fin du mandat. J’ai été élu président de la communauté de communes Cœur de Lozère et du centre intercommunal d’action sociale dans la foulée avec le même objectif de responsabilité vis-à-vis des maires et élus communautaires.

Il n’y a pas eu de « clash » avec Régine Bourgade, simplement le besoin d’une confiance retrouvée. Il n’y a pas eu de « clash » avec l’équipe municipale, simplement le besoin que chacun puisse exprimer ses ressentis. Plutôt que d’engager la vie de l’équipe dans les prochains mois sur la voie du non-dit, j’ai préféré poser un acte radical qui a le mérite certain d’écourter la période, de favoriser le retour à l’ensemble des importants dossiers portés par la ville et par la communauté de communes et de favoriser le retour à l’écoute et à la proximité.

J’ai reçu de la part des élus, de tous bords, de la part des personnels, de la part des Mendois, des centaines de messages.
Les choses ayant été dites, les engagements durables, je me dois moi aussi, d’être raisonnable et responsable.

Je reste donc pour assumer mes mandats. Je veux rassurer les Mendoises et les Mendois qui tous les jours me confortent dans cette mission.
Je ne me suis pas engagé en politique par souci carriériste, il y a eu un avant et il y aura aussi un après. Je n’étais pas programmé pour cela. J’essaie d’y mettre du cœur et de la passion. Parfois, un peu trop, comme ce fut le cas ces derniers jours, je le concède !".

Commentaires (1)

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top