Manifestations des agents des EHPAD : la dignité de nos ainés remise en cause par de gros manques de moyens

En Lozère, comme dans tous les départements de France, les salariés des Ehpad ont manifesté leur colère. À Mende, ils étaient une centaine, réunis sous les fenêtres de l'ARS, afin de demander de l'aide au gouvernement. Explications…

Ce mardi 30 janvier, l'intersyndicale CGT, CFDT, FO, CFTC et Unsa avait appelé à la grève.

Le mouvement a largement été suivi par les salariés des EHPAD lozériens.

Tout d'abord rassemblés devant l'Agence Régionale de Santé, près d'une centaine de manifestants ont fait entendre leur colère.

À cause du sous-effectif, ils alertent : plus moyen d'assurer convenablement la sécurité et la dignité de leurs patients, de plus en plus nombreux, de plus en plus âgés et qui demandent de plus en plus d’accompagnement. Une délégation de représentant des personnels a été reçue à l'ARS, dans la matinée, puis au Conseil départemental en milieu d'après-midi.

Cette manifestation, d'ampleur nationale, avait une fois de plus pour but d'alerter sur les graves problèmes auxquels font face les EHPAD

Reportage en vidéo

Et plus d'information dans la Lozère Nouvelle du 1er février

Pierre Luu - Clément Broyard

Commentaires (0)

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top