Handball : scénario (presque) catastrophe pour le Mende Gévaudan club face à Vaulx-en-Velin !

Tétanisé par l'enjeu, le MGC a dû se contenter du match nul 32-32 face à la lanterne rouge Vaulx-en-Velin. Les visiteurs ont égalisé à… quatre secondes du coup de sifflet final !

Le début du match est équilibré (4-4) mais ce sont les visiteurs qui créent le premier écart (5-7) grâce à deux joueurs Vincent Peou (numéro 31) et Soilihi Mhamadi (numéro 9) particulièrement adroits. Le gardien Steeve Micholet met en échec les tireurs lozériens  (6-9 en faveur des Rhôdaniens).

Un penalty de Robin Bartholome permet aux Mendois de revenir à une unité (8-9) au quart d'heure de jeu. Maël Bonnardot fait son entrée dans les cages et se signale immédiatement par quatre parades dont un penalty ! Kévin Bocanégro égalise à 12 partout et Robin Bartholome permet à son équipe de mener pour la première fois au score (13-12). On joue la 24ème minute !

Ce revirement est de courte durée. La fin de cette première période est mal négociée. Les banlieusards lyonnais passent un 4-0 et virent en tête à la pause 16-13 !

L'entame du second acte ne laisse augurer aucune amélioration pour les locaux. Les spectateurs de la Vernède n'en croient pas leurs yeux en consultant le tableau d'affichage : 19-14 et 23-18 pour Vaulx-en-Velin. Il reste moins de vingt minutes !

La réaction du MGC arrive enfin. Olivier Cavalier s'arrache pour revenir à moins 1 (24-25). Les débats se tendent. Le coach visiteur pousse Maxime André dans le dos ce qui provoque un attroupement général. Les arbitres apparaissent dépassés par les événements !

Le public joue son rôle de huitième homme. Kévin Chagnard égalise à 26 partout. Les égalités se succèdent jusqu'à 30-30 ! Un but de Florian Coste et un penalty de Robin Bartholome procurent un avantage de deux unités ! Vaulx-en-Velin ne craque pas. Alen Ajdarpasic score (32-31). L'ambiance est irrespirable. Le tir de Xavier Fournel est contré par un défenseur. Florian Coste prend deux minutes. Sur le coup franc qui suit, Sanjin Djordjevic donne le nul à son équipe à quatre secondes du gong !

Le MGC a manqué une belle occasion de faire un pas supplémentaire vers le maintien. Mais tout est encore possible. Le suspense va être total jusqu'au terme de ce championnat de N3

Commentaires (0)

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top