Jean Roujon n’est plus. L'ancien maire de Marvejols a mis fin à ses jours…

Jean Roujon, l’ancien maire de Marvejols a décidé de mettre fin à ses jours ce soir du lundi 1er juin. Il a laissé cette après-midi à la Lozère Nouvelle cette photo pour accompagner l’article qu’il souhaitait voir publier…

C’est dans la soirée de ce lundi 1er juin, que Jean Roujon a décidé de mettre fin à ses jours. Englué dans la tourmente médiatique qui a suivi l’annonce de la dette qui plombait sa ville de Marvejols, dans l’ancienne usine de son père, derrière son cabinet d’assurance, il a tiré un trait sur sa vie.
Dans l’après-midi, il était passé dans nos locaux de la Lozère Nouvelle pour rendre des comptes ou plutôt « donner aux Marvejolais les explications qu’ils leur devaient », considérant qu’il « n’était pas là pour polémiquer » mais « en homme blessé et sali » il a souhaité rétablir sa vérité avant de tirer sa révérence… Loin « des rumeurs les plus folles et les délires les plus médisants », il a voulu réaffirmer qu’il ne s’était certainement pas enrichi, mais qu’il avait toujours voulu simplement œuvrer pour sa ville.

Oui, la dette il savait, oui, elle atteignait de telles proportions, oui, il avait tiré la sonnette d’alarme. « Sans prétendre avoir tout réussi, ni ne s’être jamais trompé - personne n’est à l’abri des erreurs - » il souhaitait que l’on comprenne qu’il avait été en face d’une période trouble, « de baisses de dotations », et surtout qu’il avait choisi « malgré des marges de manœuvre limitées », des « choix politiques budgétaires forts ».

Son choix « comme d’autres élus de la majorité, comme de la minorité » avait été « de consacrer 19 ans à ma ville de Marvejols avec honnêteté et intégrité au contact direct des Marvejolais ». et de conclure d’une façon sibylline qui n’aura pris toute sa dimension qu’au terme de cette funeste soirée : « c’est aussi un choix. Il en a été décidé autrement ».

À sa famille, à ses proches, toute l’équipe de la Lozère Nouvelle présente ses plus sincères condoléances.

Retrouvez l'intégralité du dernier témoignage de Jean Roujon aux Marvejolais, vendredi 5 juin, dans La Lozère Nouvelle.

Commentaires (20)

  • Pascal

    Rumeur et médisance sont des soeurs meurtrières !

  • OM

    Paix à son âme. Condoléances à sa famille et notamment à  sa fille et son fils.

  • anne marie

    il a été maire pendant 19 ans, ce n'est pas qu'un petit mandat, combien de maires de petites villes peuvent ètre dans cette situation !!on ne le sait pas. Personne n'a le droit de juger une personne et d'atteindre les personnes dans le cœur, je penses qu'il a fait ce qu'il a pu mais vu les nouvelles règles de dotations Pas facile pour les mairies rurales et loin des grands centres d'ètre bien épaulés. Le nouveau conseil municipal et maire on établis la dette, qui était de leur devoir, mais je penses que certaines mises en scènes ont cassés cette homme, et n'a pas trouvé de compréhension. Que les anges l'accueillent dans le jardin éternel et que pour ces proches la solidarité et l'humain l'emporte sur la médisance. Un drame qui laisseras des séquelles dans ce petit coin de Lozère repose en paix que la famille soit soutenue cordialement am

  • Nicolas

    Paix à son âme ! Il a oeuvré toute sa vie pour cette belle ville qu'il a amélioré à tout point de vue.

  • marcassinette dumorvan

    il a fait ce qu'il a pu, sans doute, mais POURQUOI CONTINUER A FAIRE DES DETTES et surtout laisser le successeur découvrir l'ampleur des trous ???

  • marcel

    paix a son âme merci pour tous nous partageons la détressé des siens ceux qui long poussée à cet acte j aimerais pas etre à leur place

  • Thierry BERGOGNE

    RIP ! Paix à son âme et sincères condoléances à sa famille et ses proches ! Homo homini lupus est ! ...

  • zoe

    Quelle misère pour en arriver là. Il se dit que "plaie d'argent n'ai pas mortelle" Pourquoi faut-il mourir pour se justifier et sauver son honneur ?

  • Isa

    J'espère que les gens comprendront que la méchanceté gratuite peut tuer. Sincères condoléances à tous ses proches.

  • Sarah

    Voilà à quoi conduit l'archanement médiatique. Avant d'être politique c'était un homme, et un homme fait des erreurs. Ne croyez pas que vos mots sont sans impacts. C'était un homme rappelez vous. Mes condoléances les plus sincères à sa famille et tout mon méprit à ses langues de vipères.

  • Pierre

    Voici la triste réalité de nos petits départements ruraux.. Les nouvelles de maupassant le décrivaient tres bien . Dans nos grands villages , les pires choses sont dites sur les gens dit" importants ". Que tous les hypocrites se taisent à jamais , et laissent jean roujon en paix . Mort aux rumeurs qui détruisent familles , amitiés etc...

  • Liberté

    Comment un homme même Maire d'une ville peut-il être le seul a subir la pression d'une gestion municipale, n'y avait il pas une équipe municipale ? Pourquoi c'est-il retrouver SEUL ? Mais, quesque la démocratie, si la gestion d'une ville pèse sur les épaules d'une seule personne ??? une ville ne peut pas être en cessation de payement parce qu'elle n'ai pas déserte, il y a 5 000 personnes qui peuvent prendre part à l'éffacement de la dette en faisants des tiges pour leur ville et le bien collectif. Qu'ils se mobilisent et, retroussent leur manches, ce qu'ils auraient du faire avant le geste irréparable. Domage une mort pour rien Liberté

  • pierre

    Paix à son âme, toutes nos pensées pour ses proches. Facile de tirer sur l'ambulance, il a fait tout ce qu'il a pu avec une jolie bande d'hypocrite... Au revoir M. Roujon, merci pour vos actions et réalisations, respects

  • charly

    si tous les politiques qui font des mauvais choix budgétaires devaient finir ainsi..................

  • scalpaco12

    Je suis triste ce soir de voir la vraie face de l'humanité. Rien ne vaut la vie d'un homme. Condoléances à sa famille et ses proches.

  • Patrick Louis

    Difficile d'être Maire d'un village isolé de 5000 personnes dans un département de 77000 âmes de 5167km2 avec 15 hab/km2.dans région où rien n'est trop pharaonique pour Montpellier. Jean ROUJON voulait simplement que les Marvejolais puissent profiter de certaines structures normales et attirer un tourisme vert mais malheureusement face un état destructeur bête et méchant sans discernement des dotations le pire est arrivé à savoir le déficit. J'invite tous ceux qui ont critiqué la gestion de Jean ROUJON de poser les vrais problèmes sur la table et de s'unir pour démontrer qu'un village comme Marvejols doit investir pour éviter sa désertification. . Alors Monsieur le Préfet, Monsieur le Président de Région à vos calculettes et quelques ronds-points, œuvres dites d'art en moins etc....et sauvez Marvejols comme l'a tenté désespérément Jean ROUJON. Je suis Francilien et dans ma ville du Vexin de 16200 habitants fleurissent des ronds points valant de 400000€ à beaucoup plus d'1 million€ que dire de la masse salariale frôlant les 60% du budget de fonctionnement mais pas de soucis chaque lopin de bois, d'espaces vert etc... sont vendus pour arriver sur un peu plus de 3Km2 à une densité de 4684 hab/km2 . De Paris à Montpellier, je faisais toujours une "étape plaisir" à Marvejols pour y passait une nuit et il m'est arrivé de partager une discussion avec Monsieur le Maire qui toujours très enrichissant. Je présente toutes mes plus sincères condoléances à la famille et prie pour le repos de l'âme du regretté Jean ROUJON.

  • cecile

    Où sont les services de l'état ? La chambre régionale des comptes, la préfecture ?? comment ont ils pu laisser un maire s’enliser seul face à cette dette colossale ? Pourquoi n'ont ils pas tiré la sonnette d'alarme ?? Pourquoi ont ils failli ? J'espère que les journalistes de la LN vont mener l’enquête et nous apporter des réponses .

  • josiane

    Je suis triste, j'ai vécu 14 ans en Lozére, je connaissais Mr Jean Roujon, c'est pas juste ..........Sincères condoléances à tous ses proches.

  • Collectif Terre de Peyre

    Jean Roujon a été sacrifié à un système politique qui ne fonctionne plus ou mal et qui est loin d'être démocratique. Même si sur certains points il n'était pas au top d'une gestion efficace, il n'était pas seul, il y avait un conseil municipal, et le maire actuel a été conseiller et ensuite adjoint ; il ne peut jouer les vierges effarouchées et par médias interposés faire que la responsabilité se reporte sur une personne seule. Et il y a quelques années les citoyens auraient du jouer leur rôle de facteur d'alerte, et la presse locale aussi. En Lozère il serait temps qu'une vraie démocratie se réveille et que les lozériens très en réserve par rapport à nos élus se comportent en adultes et s'expriment ouvertement avant qu'il ne soit trop tard.. A jean Roujon paix à son âme, merci de son engagement pour l'intérêt public local, et nos voeux de courage pour la famille dans ces instants très difficiles. Marvejols est une ville qui a une grande histoire, un extraordinaire patrimoine, nous lui souhaitons tous nos voeux de retour à la normale.

  • Alain biarritz

    J ai vécu en Lozère et apprécie la famille roujon par leur sérieux et leur gentillesse injuste d en arriver la j espère que justice sera faite

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top