Changement d’heure : ce dimanche 26 mars il faut ajouter une heure !

Le passage à l’heure d’été se déroulera demain dimanche 26 mars 2017 à 2 heures du matin. Il faudra ajouter 60 minutes à l’heure légale. Il sera alors 3 heures.

Le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974. Depuis 1998, les dates de changement d’heure ont été harmonisées au sein de l’Union européenne. Dans tous les pays membres, le passage à l’heure d’été s’effectue le dernier dimanche de mars et le passage à l’heure d’hiver, le dernier dimanche d’octobre. 

Dans la nuit du samedi 25 mars 2017 au dimanche 26 mars 2017, vous avancez vos horloges d'une heure. À 2h, il est donc 3h. Vous dormez une heure de moins.

C'est parti pour l'heure d'été. Et dans 218 jours, dans la nuit du samedi 28 octobre 2017 au dimanche 29 octobre 2017, vous reculerez vos horloges d'une heure. À 3h, il sera donc 2h et vous dormirez une heure de plus.

L’intérêt de l’heure d’été réside, selon ses promoteurs, dans les économies d’énergie qu’elle est censée permettre afin de profiter plus tard de la lumière solaire pendant la période estivale ; cette approche est cependant rejetée par ses détracteurs et mise en doute par la Commission européenne qui parle d’économies relativement limitées. D’après cette dernière, le maintien de l’heure d’été en Europe devrait être essentiellement motivé par le confort des loisirs en soirées estivales.

Lors du passage à l’heure d’été, les horloges sont avancées de soixante minutes, entre minuit et 4 h du matin selon les pays, de sorte qu’il est couramment dit qu’« une heure de sommeil est perdue ». Lors du passage à l’heure d’hiver, les horloges sont retardées de soixante minutes et « une heure de sommeil est gagnée ».

Les changements d'heure se traduisent par des décalages horaires périodiques en un même lieu. Ces décalages horaires brutaux, que les chronobiologistes qualifient de chrono-ruptures, n'ont pas les mêmes effets que les décalages horaires occasionnels dus aux voyages transméridiens (jet-lags).

Commentaires (1)

  • Julietta

    Bonjour, je suis donc pour ma part absolument contre ces changements d horaires, c,est à nouveau vouloir aller contre nature, le mot qui ressort le plus lors des diverses conversations sur ce thème est la stupidité. pourquoi les dirigeants n entendent ils donc pas les sondages nationals?

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top