Protection civile : les militaires de Lozère répètent leurs gammes pour être prêts le jour où…

La délégation militaire départementale de Lozère (DMD) a réalisé la semaine passée un exercice grandeur nature, dans le cadre de la protection civile. Nommé de façon évocatrice "Histoire d'eau", ce plan a permis aux personnels de la DMD de répéter leurs gammes pour être opérationnels si d'aventure une crise majeure touchait la Lozère. Explication…

C'était jeudi dernier et pour une fois, le cœur de la DMD pour la Lozère, la salle de commandement a été ouverte à la presse alors qu'une crise se jouait.Le lieutenant-colonel Marc Locatelli a profité de l'occasion des Journées nationales du réserviste pour mettre en lumière le travail de ses réservistes.

Au total, la réserve opérationnelle en Lozère en Lozère, c'est une douzaine d'hommes qui ont fait le pari d'offrir à la nation un peu de leur temps et de leurs compétences au service de la nation.

Ces hommes, sous le commandement du lieutenant-colonel Locatelli, assurent la présence de l'armée sur notre territoire. Outre les services rendus dans le cadre habituel, les DMD sont également là pour faire le relais avec l'armée en temps de crise et intervenir quand les événements le nécessitent.

Et ce jour-là, dans le cadre de la bien nommée "Histoire d'eau", c'est effectivement une crise majeure qui a été simulée : le réseau d'eau mendois présentant une pollution grave, ce sont plusieurs dizaines de victimes et la gestion d'une situation compliquée, notamment pour l'approvisionnement en eau potable des populations, mais aussi l'évacuation des malades, que les militaires ont gérées en coordination avec tous les intervenants de la chaîne de crise…

Explication en vidéo au cœur même de la cellule opérationnelle de la DMD.

Plus d'infos sur le blog de la DMD

Commentaires (0)

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top