En prémices du 100e anniversaire de la Grande Guerre, le passé resurgit de terre à Mende

Belle initiative que celle réalisée par ces quelques passionnés qui redonnent vie à une friche militaire riche d'histoire. Ce haut lieu de mémoire qui domine Mende, l'ancien champ de tir du Meylet, s'était discrètement effacé de notre présent en se drapant au fil des ans sous un manteau végétal.

Nos passionnés ont donc exhumé la mémoire et rendu à notre passé militaire un peu de son lustre d'antan.

Évidemment, pour matérialiser le lieu, ils ont mis en place une signalétique en posant symboliquement une plaque indicatrice sur la dernière guérite de garde à rester debout.

Cette friche militaire qu'ils sont en train de faire sortir de son ombre végétale, c'est l'ancien champ de tir du Meylet.

Un site important pour notre célèbre 142e Régiment d'infanterie.

Un lieu qui servait avant tout aux entraînements et autres exercices de tir.

Bien sûr, cette aventure de mémoire n'a été rendue possible qu'avec l'impulsion du Souvenir français, représenté en l'occurrence par Alain Teissier et Patrice Garcia.
Pour leur labeur, ils ont pu compter sur l'important soutien technique de Laurent Balancia, garde ONF. D'ailleurs nos aventuriers de la mémoire remercient vivement l'Office national des forêts, « le seul organisme d'État à soutenir techniquement et financièrement les opérations de débroussaillement des anciennes friches militaires ».
À noter également que l'Acosor et ses bénévoles vont également se joindre à l'aventure pour la revalorisation de la tranchée.

Commentaires (1)

  • Michel le randonneur

    Bravo les amis, tout ce qui a fait la vie de nos anciens mérite d'être conservé, protégé et tranjsmis... j'ai joué en ces lieux enfant, et je suis super content de voir aujourd'hui leur mise en valeur .. Bravo encore à tous et MERCI M

Réagissez à cet article


© 2014 La Lozère Nouvelle - Un site créé par La News Company

Scroll To Top